Vive les parents imparfaits !!

C’est dans tous les magazines, dans les émissions de télé pour les parents…mais pourquoi vouloir être un parent parfait ? Es-que c’est bon pour notre enfant d’avoir un parent parfait ?

Honnêtement je ne le pense pas !! Eh oui, je suis contre…

Il faut savoir que pour un enfant, avoir un parent qui sait tout faire, qui connait tout, qui n’a jamais peur de rien, bref qui est « parfait » c’est très angoissant car les parents sont les modèles des enfants et cela voudrait dire qu’ils doivent atteindre la perfection.

Dur dur comme objectif !!!

De plus c’est un peu difficile de supporter le moindre échec vu que son parent ne connait pas l’échec. L’enfant a besoin de s’identifier à une vraie personne avec ses forces et ses faiblesses. Il devrait pouvoir s’autoriser à ne pas être parfait.
Montrons-leur plutôt que nous sommes heureux de vivre et focalisez-vous sur ce qu’il y a de positif dans votre vie. C’est le meilleur moyen de développer sa sécurité affective sur laquelle va se construire sa confiance. En effet, nous sommes leur model, leur pilier sur lequel ils vont s’appuyer pour grandir. L’idée est de les motiver pour avoir confiance dans l’avenir afin grandir sereinement.
Par ailleurs, Il faut arrêter de penser que si l’enfant a des difficultés, tout est la faute des parents. Il a aussi sa part de responsabilité, sa part de choix dans les actions qu’il va mener. On fait tous des erreurs et l’enfant va se servir de ces erreurs pour forger son caractère et développer sa capacité d’adaptation.
La recherche de perfection conduit à la déception et à la culpabilité. Nous avons tous le droit à l’erreur, l’essentiel est de revenir dessus et de trouver des petites astuces qui peuvent aider à la communication avec vos enfants.
La culpabilité n’est pas productive et empêche d’agir ou de changer. Focalisez votre attention sur les bons moments passés avec votre enfant et sur ce que vous faites de bien. On peut toujours s’informer sur l’éducation bienveillante et essayer de s’améliorer pour le bien être de son enfant mais ça ne sera jamais parfait.
Et alors tout le monde y va de son bon conseil ; entre la mamie : « de mon temps on ne faisait pas comme ça », la tata : « tu ne sais pas tenir ton gamin » et la voisine qui n’a pas d’enfant mais qui a son avis sur la question alors qu’on lui a rien demandé. Nous dans tout ça, on a l’impression que les autres savent mieux que nous…en effet, chaque remarque ne fait que renforcer notre sentiment d’être un parent déplorable.

Il faut savoir être fort et se faire confiance!!
Le plus souvent ce sont les parents qui comprennent le mieux leur enfants et laissez couler les reproches et regards désapprobateurs des inconnus.
Ignorez ceux qui vous critiquent et concentrez-vous sur ce dont votre enfant a besoin à ce moment précis !!!