Estime de soi

L’ESTIME DE SOI

L’estime de soi tout le monde sait ce que c’est ! Enfin peut être…

Sauf que parfois on ne sait pas toujours comment faire concrètement et ce qui peut aider nos enfants.

Tout d’abord l’estime de soi, c’est la perception qu’on a de soi-même, c’est le jugement que l’on porte sur soi et qui est vital pour notre équilibre psychologique.

L’estime de soi repose sur 3 piliers :

L’amour de soi

« Suis-je aimable  et peut-on m’aimer? » C’est la petite voix intérieure qui nous dit qu’on est digne d’amour et de respect. L’amour inconditionnel des parents est une manière de rassurer votre enfant sur le fait que quoi qu’il fasse vous l’aimerez toujours. Même s’il fait des bêtises même s’il a des mauvaises notes, il doit sentir que ses parents continuent à l’aimer. C’est pourquoi parfois l’enfant fait des bêtises, histoire de tester ses parents et voir s’ils continuent à l’aimer.

A partir du moment où il sent l’amour de sas parents, il va s’aimer lui-même aussi. Il s’acceptera malgré ses défauts, ses limites et ses échecs. S’aimer soi-même est le socle de l’estime de soi.

La meilleure chose à faire est de trouver de manière dont votre enfant se sent aimer : faire des câlins, avoir un cadeau, des mots doux, passer du temps avec lui…

L’image de soi

« Suis-je valable ». C’est le regard qu’on porte sur soi. Il vient généralement de la famille et environnement proche. Attention aux étiquettes car si tout le monde dit qu’il est lent par exemple et bien que ce doit être vrai…donc il va se comporter ainsi.

Pour sentir que l’enfant a de la valeur, il faut qu’il prenne conscience qu’il a des qualités et pas que des défauts. En effet cela permettra de définir ses propres désirs et souhaits. Il est fondamental que l’enfant réalise ses projets et pas ceux que quelqu’un d’autre pourrait lui attribuer.

La confiance en soi

« Suis-je capable ? » cette notion s’applique à nos actes, c’est oser faire des choses sans douter de la réussite. La confiance en soi est une conséquence de la qualité de l’amour de soi et l’image de soi. Ce sentiment de compétence ne peut se développer sans des essais et des erreurs. Le sentiment de confiance permettra à l’enfant de dépasser la crainte de l’échec. Eh oui ! Personne ne peut tout réussir sans effort et sans échec.

Concrètement pour accompagner l’enfant, il faut valoriser son enfant sur ses réussites et l’aider à comprendre d’où viennent ses erreurs.

 

L’estime de soi se développe au fur et à mesure des expériences que chacun rencontre dans sa vie. Bien que les bases s’ancrent dans l’enfance, elle peut évoluer tout au long de sa vie dans un sens comme dans un autre.

Tout le monde peut décider un jour ou l’autre de prendre en main la construction de son estime de soi. Même si cela ne se fait pas en un jour d’un coup de baguette magique, l’essentiel est de se mettre en chemin pour changer.

Publicités