Emotion

Qu’es ce qu’une émotion?

Ah les émotions !!!

C’est toujours une notion qui fait un peu peur…c’est sans doute parce que ce n’est pas quelque chose de rationnel et on préfère donc privilégier la raison et l’intellect.

En apprenant à les connaitre, à savoir d’où elles viennent on pourra, c’est sûr, mieux les apprivoiser pour un meilleur équilibre intérieur.

La société, notre éducation nous ont appris à ne pas les écouter ni les exprimer mais je vous invite à les comprendre un peu mieux et alors peut être que vous pourrez prendre conscience de certaines choses qui pourrons vous aider ainsi que vos enfants.

Il faut savoir tout d’abord que les émotions ne sont pas dangereuses, c’est la manière de les exprimer qui peut l’être.

Une émotion est tout d’abord une réaction physiologique spécifique d’adaptation du corps. Elle permet de nous adapter à chaque situation. À la base, l’objectif était la survie des êtres humains. Elle n’est ni bien ni mal, c’est juste une information sur ce que vit le sujet, voir un signal d’alerte. Elle nous guide dans nos actions, nos choix et elles préparent l’organisme à réagir face aux stimulations de notre environnement. Par exemple, imaginons que vous marchez dans la forêt et vous entendez un bruit. Vous ressentiriez peut être  de la peur et l’information « danger » serait véhiculée vers le système nerveux qui mobiliserait l’énergie nécessaire pour réagir face à ce danger.

Toute émotion libère des hormones dans le corps pour réguler l’état interne de manière à ce qu’il soit prêt pour la réaction spécifique. Dans l’exemple ci-dessus une hormone spécifique serait libérée pour permettre au sujet de faire face le plus efficacement possible.

Comment se manifeste-elle?

Toute émotion est soumise à 4 phases bien spécifiques :

  • Phase est celle de la charge : le corps est alerté par un évènement extérieur comme par exemple un danger
  • Phase de tension : mobilisation du corps de l’énergie nécessaire pour l’action
  • Phase de décharge : permet la libération de l’énergie accumulée. Elle se traduit par une action comme pleurer, crier, parler, taper…
  • Phase de récupération : c’est le retour au calme, le corps retrouve son équilibre initial.

 

Un exemple :

Marie (5 ans) prend le jouet de Jules (3 ans) : c’est la première phase dans la manifestation de l’émotion. Dans la deuxième, Toute la tension s’accumule dans le corps de Jules afin de réagir face à cet évènement. Pour la phase de décharge, il y a plusieurs possibilités : les pleurs, la colère, les coups…ces actions permettrons la décharge de toute la tension accumulée chez Jules. Une fois la décharge effectuée, Jules retrouvera son calme.

 

Là où ça devient compliqué c’est quand la décharge n’est pas possible !!

En effet si l’énergie n’est pas libérée, cela bloque le système émotionnel avec l’accumulation de frustrations.

Et c’est comme ça qu’on se retrouve avec des réactions parfois exagérées ou inappropriées.  Où d’autres fois c’est le corps qui prend le relais avec  des maux de ventre, migraine, du burnt out, dépression, ulcères, maladie de la peau, insomnie…etc.

 

Attention ! Ça ne veut pas dire qu’il faut accepter toute décharge n’importe comment, n’importe quand !!!

L’idée est de ne pas réprimer les émotions des enfants, ni de les laisser tout faire mais  prendre conscience que les émotions sont des messages qu’il faudrait  écouter. Nous pouvons autoriser l’enfant  à éprouver de la colère par exemple en posant des limites à son comportement.

 

Et on peut faire pareil pour soi-même !!!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s